Chrétiens et juifs, ... des amis

Chrétiens et juifs, ... des amis !

Le site de l'association COEUR: Comité OEcuménique d'Unité chrétienne pour la Repentance envers le peuple juif.

 

La shoah:

UNE  DECLARATION DE L'EGLISE PROTESTANTE D'ALLEMAGNE

 (traduit du Freiburger Rundbrief 1995 n°3)

Paru dans Yerushalaim n°6

  

 

Voici 50 ans, le 27 Janvier 1945, eut lieu la libération des prisonniers du camp de concentration d'Auschwitz. Il fallut encore plusieurs semaines  éprouvantes pour  que les autres camps fussent aussi libérés, tant dans les pays occupés par les armées allemandes qu'en Allemagne même.

 

En sondant ce passé, les survivants venaient de vivre une période d’inimaginables  souffrance et d'indescriptible mépris pour la personne humaine. Le monde découvrait avec effroi ce qui s'était passé. Ceux qui ont survécu  portent pour toujours des blessures et des cicatrices, certains étant encore lourdement traumatisés.

 

Au nom de toutes les Eglises Protestantes et des chrétiens allemands, j'évoque ici le souvenir de tous ceux qui ont été massacrés, tant à Auschwitz que dans les autres camps de concentration et d'extermination, ainsi que tous ceux qui ont succombé à des conditions de vie indescriptibles. Ce qui s'est déroulé dans ces camps dépasse, dans sa froide cruauté et sa bestialité, toute compréhension. Tout ce qui a été accompli à ce moment-là, soit par des allemands,soit au nom de l’Allemagne est ignoble et nous remplit d'une profonde honte.

 

Certaines personnes impliquées dans ces actes ont été punies pour cela; d'autres sont décédées depuis et une nouvelle génération est apparue; mais nous ne nous en considérons pas moins pour responsables des fautes du passé. Nous ne voulons ni l'évacuer, ni le passer sous silence, mais au contraire contribuer à ce que pareille chose n'arrive jamais plus., ni en Allemagne, ni ailleurs dans le monde.

 

C'est avec tristesse et honte que je pense, en particulier aux juifs assassinés à Auschwitz et dans les autres camps: l'extermination massive et systématique de millions de juifs est le pire forfait qu'ait conçu le national-socialisme dans son orgueil et son mépris de la personne humaine; c'est un fait sans précédent et il est contraire à tout comportement religieux. Au travers d'un amer cheminement, nous avons pris conscience que la théologie chrétienne et l'Eglise ont participé au rejet et à la haine qui ont entouré le peuple juif, ce qui a ainsi préparé le terrain à la Shoah. C'est pourquoi notre pensée, notre vie et nos actes ne doivent jamais plus contribuer à développer une telle haine.

 

Je veux aussi faire mémoire des Tziganes qui ont été l'objet d'une semblable volonté d'extermination systématique et des victimes polonaises assassinées dans les camps de concentration.

Je veux également rappeler la mémoire des nombreux prisonniers de guerre de toutes les nations, sauvagement massacrés, et des résistants de différents peuples qui ont donné leur vie pour leurs convictions. Ils nous rappellent que, au sein de la violence et de la mort, la vérité et la dignité humaine sont encore vivantes. L'Eglise Protestante Allemande honore leur souvenir.

 

La commémoration de la libération des camps que nous célébrons aujourd'hui nous invite à la réflexion: soulagés et reconnaissants que l'horreur des camps de concentration soit enfin terminée, et fermement décidés à empêcher le retour de tout ce qui pourrait à nouveau à y conduire.  Même si ces horreurs d'Auschwitz se sont déroulées dans le passé, le monde présent n'est pas libéré de la puissance du mal. Le racisme et le mépris de la personne humaine se manifestent encore sous un aspect effrayant.

 

Mais, en dépit de cela, la foi des chrétiens comme les convictions  religieuses des autres croyants nous montrent que la puissance et l’amour de Dieu sont plus forts que le mal: c'est dans cette confiance que nous voulons poursuivre avec vigilance le chemin que Dieu nous montre, chargés de ce passé, mais libérés pour l'espérance.

 

 

 

        Retour haut de page            Retour à la page d'accueil     

Si vous souhaitez réagir au contenu de notre site, écrivez-nous 

Nous publierons les échanges les plius intéressants dans le tableau "Forum"